Hôtel et Centre de congrès de Saint-Hyacinthe

Hôtel et Centre de congrès de Saint-Hyacinthe 

Sans titre - 1

Inauguré en 2018, l'Hôtel et Centre de congrès de Saint-Hyacinthe participe au renouvellement du tourisme d’affaire en région maskoutaine et à l'affirmation du caractère novateur d’une ville en plein essor.

Avec ses 63 000 pi² de surface d’exposition, ses 223 chambres d’hôtel et ses nombreuses salles de conférence, ce lieu de rassemblement haut de gamme est le plus important à l’extérieur des grands centres du Québec.

Il se démarque par un design contemporain et élégant, qu'exprime l'aménagement en rez-de-chaussée d’un vaste espace déambulatoire sous un plafond cuivré serpentant entre plusieurs niveaux.

Lieu
Saint-Hyacinthe, QC
Type
Arts et culture, Hôtels, Usages mixtes, Architecture
Étages
16 + 1
Superficie
365 970 pi² / 34 000 m²
Statut
Complété (2018)
Collaboration
KANVA (toutes les phases du projet) / CAMDI (design intérieur)
Prix et mentions
Prix d'excellence de l'Ordre des Architectes du Québec 2019 : Prix du public (finaliste) / Prix d'excellence de la construction en acier CISC-ICCA 2018 : Coup de cœur du jury, Projets commerciaux et Projets jeunes ingénieurs-architectes

L'espace déambulatoire s'articule sur toute la longueur du bâtiment, offrant des connexions fluides entre les différents services. Il fédère l'ensemble du projet, bien que celui-ci réponde à deux clients et deux usages distincts. L'utilisation d'un matériau cuivré fait référence à l'artisanat de Casavant Frères, fabricants d’orgues présents dans la région depuis plusieurs générations.

Au sein de l'espace déambulatoire, une passerelle relie le nouveau bâtiment avec le centre commercial adjacent, permettant aux visiteurs de déambuler librement d’un bâtiment à l’autre en toute saison.​​​​
Le Centre de congrès est surmonté d'une grande toiture végétale, clin d'œil aux riches terres agricoles situées au centre de l’économie locale. Cette toiture contribue à assainir le climat urbain, à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à limiter le ruissellement. Le complexe est également alimenté au biogaz, une énergie renouvelable produite localement à partir de déchets.

Crédit photo : Alex St-Jean

Réalisations similaires